Ma chienne MALA Golden Retriever, chien visiteur

Mala  (11/01/2005 / 27/07/2016)

Mala (A'Mala du Clos Lucy) est une golden retriever née le 11 janvier 2005.
Son nom officiel d'inscription au LOF est A'Mala du Clos Lucy, je ne l'ai pas présentée à la confirmation.
C'est une chienne à la fois obéissante, très caressante et peu dominante.
Elle est proche de mes chattes et sans agressivité envers les poules et le lapin.

Nous l'avons réservée dans l'élevage sans vraiment de critères puisqu'elle nous était présentée derrière une vitre. Elle est d'un gabarit assez modeste.
Elle a grandi sous la coupe d'un golden mâle Gégène né en avril 1999 très râleur avec elle jusqu'à ce qu'elle m'accompagne, à l'âge de 6 mois, une semaine de vacances en juillet sans lui.
Au retour, le grincheux s'est assoupli considérablement !
Alors qu'il ne l'autorisait que rarement à prendre un jouet à proximité de lui, lui qui grognait et la dissuadait " férocement ", le voilà qui, trop heureux de la retrouver, lui laissa sans aucun état d'âme un bel os de gigot !
Gégène avait été éduqué en cours particulier, un chien non agressif mais n'admettant pas facilement un contact animal imprévu. Mala a bénéficié indirectement des leçons que j'avais prises pour Gégène et de quelques séances en cours particuliers.
Gégène est mort d'un cancer du sang très rapide en août 2007. Mala est tombée aussitôt en nette dépression.
Considérant que nous avions toujours eu deux chiens et que nous voulions continuer ainsi, nous lui avons rapidement trouvé une compagne Bakou, lui rendant instantanément sa joie de vivre.

Chien visiteur, Mala golden retriever à la dune du Pilat en juin 2006

Travaillant en bénévole en alphabétisation, j'ai introduit Mala dans les séances.
Le travail pour Mala consistait à rester sage pendant deux heures environ couchée un peu à l'écart dans la même salle que l'activité, certaines des personnes n'étant pas familières des chiens, voire craintives. Peu à peu, la présence de Mala est devenue naturelle pour tous. Son absence provoque même de nombreuses questions !
Mala est à l'aise dans toutes les situations et réclame les caresses avec insistance.
Je me suis lancée fin 2008 dans l'activité chiens visiteurs en pensant d'abord à Mala.

Le point au 10 septembre 2010 :

chien visiteur depuis l'automne 2008

Mala va maintenant vers ses 6 ans, qu'elle aura en janvier 2011.
Elle aime toujours les caresses des personnes âgées, des enfants ... et est gourmande de friandises ! Elle sait obéir parfaitement (même si parfois elle voudrait faire croire qu'elle n'a pas entendu !). C'est une visiteuse appréciée, discrète aussi.
Je peux la laisser sans laisse dès lors qu'aucune personne n'est craintive, elle rassure.
Elle rattrape les balles, mais préfère les garder pour elle : pour récupérer la balle, il faut réussir à saisir la balle dans sa gueule (elle tourne la tête de façon très contrariante !) et ensuite dire "donne", elle lâche alors la balle gentiment.
Quand elle estime que le temps de la visite est écoulé, elle se couche et attend qu'on parte ... de façon très expressive !
Elle ne fait aucun effort pour les exercices d'obérythmée, son truc : la caresse !
Si une personne lui plaît beaucoup, elle reste près d'elle tant que dure la caresse et redemande d'un coup de museau si l'on s'arrête.
Elle adore le tunnel et accepte sans problème d'être confiée en laisse à une animatrice, à une personne âgée ou à un enfant.
Mala a été stérilisée ce printemps.

le chien visiteur Mala

Mala, 8 ans, photo du 5 janvier 2013


Mala au 11 janvier 2013

Mala a aujourd'hui 8 ans.
C'est une vraie pro ! C'est elle que j'emmène dans les premières visites : elle sait travailler en maison de retraite, de façon presque autonome en transportant une trousse pleine de friandises qu'elle propose aux résidents ... mais aussi auprès de personnes handicapées, enfants ou adultes, que le handicap soit moteur ou cérébral.
Une personne peut la tenir en laisse de façon autonome (je veille, mais je ne la tiens pas) et c'est une grande fierté pour la personne !
Je veille à ne pas la surcharger par trop de visites, elle n'est plus toute jeune et la relève est là.
Mala est gourmande, pas voleuse pour un sou, mais elle sollicite les résidents avec beaucoup de persuasion et je veille à son embonpoint ! Après un régime light, qui a donné quelques résultats ... légers, elle entame le régime senior.
Heureusement, entre autres friandises, elle apprécie la pomme ! (que Pomme dédaigne totalement d'ailleurs).


Mala au début avril 2015

Mala a eu 10 ans en janvier.
C'est une chienne tranquille qui adopte volontiers un train de sénateur. Je compte toujours sur elle, mais je veille aussi à ne pas la surmener : Pomme ayant pris le relais, c'est possible. Elle intervient facilement auprès de tout public avec une prédilection pour les caresses ... et aussi un intérêt croissant pour les friandises en vieillissant !

Mala nous a quittés ce mercredi 27 juillet 2016.

Adieu Mala

Depuis quelques temps, nous nous disions qu'elle avait pris un sacré coup de vieux, sa dernière visite, fin juin, avait signé le terme de son activité de chien visiteur, mais nous lui souhaitions une belle, paisible et longue retraite ... 11 ans 1/2, ce n'est pas très vieux.

Plus d'appétit, une respiration difficile et des ronflements alarmants, une activité de plus en plus restreinte. Le vétérinaire a détecté le gonflement de ganglions au cou, analyses de sang, radio du thorax, ponction sur le ganglion le plus gros. Le diagnostic est tombé, sans appel : lymphome à un stade très avancé. Ce mardi matin, du sang en dormant autour de sa gueule ...

Je ne souhaitais pas un acharnement qui lui aurait permis de vivoter encore à peine quelques semaines. Au prix de quelles souffrances, puisque nos chiens jamais ne se plaignent ... Alors j'ai demandé l'euthanasie de ma vieille compagne, la mort dans l'âme ...

Cette gentille chienne ne nous a jamais déçus.

Ma fille exprime sa peine :
Ma "grosse", ma "belle", Mala... Je t'ai rencontré à un moment difficile de ma vie, tu étais tout ce dont j'avais besoin, j'en ai laissé couler des larmes dans ta belle fourrure toute douce aux couleurs du sable, j'en ai chuchoté des malheurs au creux de ton oreille, j'en ai laissé de la colère en allant courir avec toi, j'en ai eu de la fierté en te promenant, tu étais si brave, on en a fait des choses ensemble ! Comme cette fois où tu as passé trop vite cette bascule d'agility parce que je t'avais dit "passerelle", c'est dire à quel point tu étais brave, ou quand tu ne voulais pas m'écouter et que tu partais t'asseoir au pied du premier venu (en faisant bien le tour par la gauche), quand chiot, tu me déchiquetais mes chaussettes, jamais agressive, même vieille tu supportais mes petites filles, t'étais pas parfaite, t'étais bien plus que ça, repose toi bien ma belle, tu le mérites bien, merci pour tout ce que tu as fait pour moi, pour nous et pour ces personnes à qui tu as rendu visite parce qu'en plus d'être une super chienne pour nous, t'étais un super chien-visiteur pour d'autres !

Avec Mala, nous avons commencé l'aventure des chiens visiteurs avec des publics très divers. Je ne compterai pas toutes ces visites où tu as réclamé avec insistance les caresses, où tu as accepté de marcher en laisse paisiblement tenue par une personne âgée ou handicapée ou un enfant autiste, où même sans bouger, tu apportais la sérénité ...

Ma fidèle Mala, je me souviens de ce pauvre homme à Limas au foyer de vie. Les soignantes m'ont demandé, lors d'une visite mensuelle, de venir exceptionnellement le voir dans sa chambre, car hélas pour lui, l'angoisse de la fin de vie l'étreignait, lui trisomique, âgé, quasi aveugle et sourd. Mala s'est allongée sur le lit contre son flanc, la main du vieil homme perdue dans les poils, le visage enfin apaisé ... Cet homme est décédé calmement peu après.

Ai-je pu t'apaiser à l'heure de nous quitter ? Les derniers jours en attendant les ultimes résultats de la ponction, nous avons veillé à te faire plaisir, te nourrissant à la cuiller des boîtes si appétentes du véto, tu te régalais ! Nous sommes venus vers toi t'offrir des menus morceaux de fromage ou de fruit que tu ne venais plus réclamer. Tes compagnes étaient douces avec toi.

Je t'ai caressé et papouillé d'une voix douce pour que tu t'endormes apaisée toi aussi ...

Mala, la vie d'un chien est courte, on le sait, alors la peine que tu nous fais en nous quittant, nous l'acceptons. Jamais, tu ne disparaîtras de nos souvenirs.


La dernière photo de Mala prise le 24/07/2016

Dernière photo du chien visiteur Mala