Ma chienne BAKOU Golden Retriever, chien visiteur

Bakou  (26/06/2007 / 23/11/2017)

Bakou (célia du Château de Plaisance) est une golden retriever née le 26 juin 2007.
Son nom officiel d'inscription au LOF est Célia du Château de Plaisance, je ne l'ai pas présentée à la confirmation.
C'est une chienne tranquille, réservée et peu dominante.
Elle est proche de mes chattes et sans agressivité envers les poules et le lapin.

Dans l'élevage, elle nous est apparue tout de suite comme un chiot très sympathique surdimensionné par rapport à sa sœur … De fait, on la prend souvent pour un mâle !
Lorsqu'elle est arrivée chez nous, elle a immédiatement rendu le moral à Mala qui a beaucoup joué avec elle.
La petite Bakou passait aisément sous les pattes de Mala … mais cela n'a pas duré !
Lorsque Bakou s'avise en chahutant de recommencer, Mala se trouve soulevée en position délicate …
Le gabarit de Bakou m'a incitée rapidement à soigner son éducation et j'ai rejoint le club du CASE. Une éducation de base, une bonne socialisation et le plaisir de l'agility, voilà ce que Bakou trouve au club (Mala s'y entretient également).
Dans le jardin, le lapin craint les poules qui lui tirent les poils, il se réfugie donc entre les pattes de Bakou.
Avec la maturité, Bakou sans être très dominante se révèle assez régulatrice des ébats endiablés des petites nouvelles Plume puis Pomme ou des invitées Catia, Comète ou Pearl.

Bakou dans le jardin à un an

chien visiteur, Bakou golden retriever dans le jardin à un an


Bakou a appris également à m'accompagner sagement en alphabétisation, d'abord seule, puis avec Mala. Les personnes présentes l'ont adoptée aussi bien. L'absence de l'une ou l'autre donne lieu à des explications attendues complètes : chaleurs, souci à une patte, bain de boue intempestif …
Bakou est impressionnée par la ville et ses bruits, je dois en tenir compte et maintenir des sorties variées pour diminuer ce stress.
Lors de mon inscription au stage de formation chiens visiteurs avec Mala, Bakou me semblait encore jeune, elle a cependant passé et réussi les tests et travaille depuis fin 2008 avec Mala

Le point au 10 septembre 2010 :

chien visiteur depuis l'automne 2008

Bakou a eu 3 ans en début d'été.
Elle est toujours d'un gabarit impressionnant et reste une chienne un peu timide. Elle apprécie elle-aussi les caresses et les friandises. Depuis peu pendant les visites, je la laisse libre, et elle reste près de moi : elle est vraiment obéissante et rassurée dans ce fonctionnement.
Le tunnel lui paraît trop petit et bruyant (nylon, contrairement à celui du club). Elle accepte de sauter par dessus s'il est maintenu.
Bakou n'exécute aucun exercice d'obérythmée, mais je l'entraîne à accepter de rester couchée pendant que Pomme saute par dessus elle (et ensuite Plume, si je peux).
Elle est aussi très appréciée pour son calme, sa bonne bouille et les caresses qu'elle reçoit de certaines personnes.
Bakou adore rapporter les balles qu'elle dépose à vos pieds et attend qu'on relance ! Quand Mala s'en saisit avant elle, elle attend sans protester.
Mais quand elle fonce dans le jardin, elle joue l'inertie de ses presque 40 kg face aux 25 kg de Mala ! Elle chahute maintenant volontiers avec Pomme (dans le jardin !).
Bakou a été stérilisée ce printemps.

le chien visiteur Bakou

Bakou,5ans 1/2, photo du 5 janvier 2013

Bakou au 11 janvier 2013

Bakou a maintenant 5 ans 1/2, elle aura ses 6 ans fin juin.
En l'emmenant seule en visite, ses problèmes de timidité sont moins marqués, je préfère cependant la faire intervenir dans des lieux que je connais déjà et à l'intérieur.
Elle adore les caresses, celles des personnes non-voyantes comme les autres !
Son gabarit la pose toujours par erreur comme un mâle et j'explique régulièrement que, comme Amélie Mauresmo, la joueuse de tennis, on peut avoir une forte charpente ... mes copines l'appellent Amélie pour me faire marcher ! Le régime light n'a pas été aussi convaincant que je l'espérais, aussi la miss passe au régime senior, car même si elle adore les pommes, elle m'a bluffé avec 47 kg au dernier pesage !
Elle donne la patte, je préfère cependant faire moi-même la démonstration, car elle la pose trop lourdement ! Elle sert toujours de haie debout pour Pomme, couchée pour les autres ... l'agility comme elle l'aime en somme !
Elle joue un peu la ronchon avec Lily, histoire de lui apprendre les bonnes manières ! et c'est très bien ainsi. Lily apprend ainsi à se discipliner ...

Bakou au début avril 2015

Bakou aura 8 ans en juin prochain.
Lui connaissant une tendance un peu anxieuse dans les nouveaux environnements, jusqu'à récemment j'avais évité pour elle les situations de handicap ... mais depuis un mois, elle révèle toutes ses qualités avec les enfants autistes. Je suis très fière d'elle.
Comme elle a une tendance à l'embonpoint (à ne pas confondre avec son gabarit de mâle), je profite de son goût pour les fruits et ses récompenses sont le plus souvent possible des morceaux de pomme et de carotte : elle aime autant et sa ligne n'en souffre pas !

le chien visiteur Bakou dans sa jeunesse épanouie

Bakou nous a quittés ce jeudi 23/11/2017

Bien sûr, Bakou vieillissait … Normal à son âge. Un peu sourde peut-être, allant d'un train de sénateur … sans une once d'agressivité.

Bakou a eu 10 ans cet été, déjà un âge respectable pour un gros chien. Sa dernière visite date juste d'un an, à Rillieux auprès des enfants, mais elle a commencé sa carrière un peu avant ses deux ans : sa retraite justifiée, nous espérions pouvoir la lui offrir dans de bonnes conditions ...

Mais il y a une semaine, Bakou nous donnait de l'inquiétude.

Elle a souvent un peu de mal à se lever, mais le mercredi prise de panique, elle s'est fait mal sans doute. Une boiterie qui se transforme en difficulté très sérieuse de se lever, il faut l'aider en soulevant son arrière-train … Une forte inquiétude pour nous, mais une crise d'arthrose aigüe, nous dit le véto le lendemain matin jeudi. Nous espérons donc que les médicaments vont la soulager et qu'elle va recouvrer un confort de vie bien mérité … Inflammatoires et médicaments d'entretien des articulations … Une amélioration dans la journée suivante et elle se roule même dans l'herbe comme une jeunesse, ce samedi ! Les démarrages sont difficiles, on doit l'aider, mais je lui propose un régime pour alléger son poids, et des petites promenades, sur trottoir, car ils sont nombreux les trous dans le jardin.

Ensuite mardi, un premier vomissement, léger, puis ce mercredi soir, le repas est rendu après quelques minutes … ce jeudi matin, même l'eau qu'elle a bue est régurgitée aussitôt, retour chez le véto : les anti-inflammatoires lui ont déclenché une gastrite tout aussi aigüe. Nouveau traitement. Antispasmodique et anti-nauséeux.

Dans l'après-midi, il est très difficile de la lever pour aller boire et le soir, elle souffre sans même agiter la queue ni lever la tête, elle ne bouge plus et quand nous la levons, ses pattes arrière comme avant ne portent plus rien … Elle souffre visiblement et nous sentons que la nuit lui sera fatale. Nous la transportons chez le véto dans une couverture, car nous avons décidé d'arrêter son agonie. Bakou nous quitte, en une semaine.

Bakou est née le 26 juin 2007, et elle entre dans notre famille à 3 mois. Nous nous sommes décidés rapidement, une semaine après le décès de Gégène, notre précédent golden, alors que Mala déprimait de l'absence de son compagnon. Bakou a réussi le pari, Mala a repris une vie heureuse et Bakou a grandi avec gentillesse, toujours un peu pataude … Le chiot a vite grandi et se faufilait entre les pattes de Mala la soulevant … car son gabarit était bien celui d'un beau golden mâle !

Quand j'ai envisagé, à l'automne 2008, la formation de chien visiteur en pensant à Mala, âgée alors de deux ans et demi, j'ai évoqué à mon inscription la jeune Bakou d'un peu plus d'un an, et les formateurs m'ont convaincue d'y associer aussi Bakou en un seul stage. Les deux chiennes ont donc commencé ensemble leur carrière.

Bakou adorait nager et ses oreilles bien plaquées lui ont causé quelques otites, mais en balade, c'était son bonheur ! S'il faisait chaud, une flaque de boue et la voilà couchée en plein milieu, toute fière d'elle … Elle aimait aussi rapporter la balle, un bon retriever en somme, alors que Mala voulait la garder jalousement et stoppait le jeu ! Bakou aurait joué des heures …

Bakou était gentille, adorait les caresses … dans les nouveaux lieux, elle se paniquait un peu au début, mais bien vite, quand elle reconnaissait, elle apportait sa présence affectueuse. Elle restait un peu pataude, je surveillais sa patte qu'elle voulait poser sur le bras ou la jambe de la personne, un peu trop lourdement parfois, et je la réceptionnais pour éviter cette lourdeur.

Après les visites en EHPAD, nous avons de plus en plus travaillé dans le milieu du handicap. Bakou intervenait ou pas suivant le public concerné … puis Bakou a trouvé son emploi le mieux adapté avec les enfants autistes : peu lui importait que leurs gestes soient parfois désordonnés, ou brusques, ou envahissants … Non ! être caressée, touchée, c'était le bonheur pour elle !

Bakou a bien travaillé, avec une affection infaillible pendant presque 8 ans …
Le déclin de sa santé à petit pas s'est précipité brutalement et dans la souffrance. Nous ne voulions pas qu'elle souffre davantage …

Ayant échangé sur la disparition rapide de Bakou avec mon amie, elle suggère que ma chienne a sans doute subi un premier AVC qui est passé inaperçu, puis un second qui l'a terrassée : Même si Bakou semblait avoir pris "un coup de vieux", la dégradation de son état a été subite. Une explication ou une autre, même plus probable, ça ne change pas grand-chose ! Bakou reste dans nos souvenirs, dans nos cœurs …
Bakou, chien visiteur près de son élément favori, l'eau